ACEFUđź’‰

✔ Guide ✔ Santé ✔ Bien-être

Que savez-vous de votre prostate Ă  partir de 50 ans ?

Bien qu’aucun homme ne soit Ă  l’abri de la souffrance les problèmes de prostateL’incidence des malaises et des maladies est souvent accrue lorsque vous avez plus de 50 ans. Surtout dans les cas oĂą les soins de base n’ont pas Ă©tĂ© donnĂ©s pour maintenir le bon Ă©tat de cette glande appartenant au système reproducteur masculin.

C’est pourquoi nous vous ferons part aujourd’hui de certains Ă©lĂ©ments Ă  prendre en compte Ă  partir de 50 ans, afin de assurer la santĂ© de votre prostate. Dans ce sens, il convient de noter que dans un centre mĂ©dical tel que la Clinique d’Urologie AgustĂ­n M. HuĂ©scar, vous disposez de tous les services spĂ©cialisĂ©s dans la prĂ©vention et le traitement des problèmes de prostate.

Ils seront en mesure de vous aider Ă  Ă©tablir un diagnostic opportun des diffĂ©rentes pathologies de la prostate et des reins, entre les mains d’une Ă©quipe de professionnels et grâce aux techniques de traitement et de chirurgie les plus avancĂ©es.

Ce que vous devez savoir sur la prostate

La première chose que nous devons savoir est que les caractĂ©ristiques physiques de cette glande varient au fil des ans. Quand l’homme est jeune, il prĂ©sente une taille similaire Ă  celle d’une noix, mais Ă  mesure que l’âge avance, augmentation de la taillelaissant place Ă  des problèmes qui peuvent s’aggraver avec l’âge.

Sa principale fonction est la production de liquide prostatiqueLe spermatozoïde est un spermatozoïde, qui est chargé de protéger le spermatozoïde pendant son voyage de reproduction.

Ă€ partir de 50 ans, les hommes sont plus susceptibles de souffrir de certaines maladies associĂ©es au plaisir de la prostate, qui sont le rĂ©sultat d’une sĂ©rie de changements hormonaux qui sont gĂ©nĂ©rĂ©s progressivement et naturellement. Il s’agit de la difficultĂ© Ă  uriner et de la nĂ©cessitĂ© frĂ©quente de le faire.

Cette affection est appelĂ©e hyperplasie bĂ©nigne de la prostate (HPB), et bien que ce ne soit pas un cancer et qu’il ne soit pas grave en soi, il est assez inconfortable et dĂ©tĂ©riore considĂ©rablement la qualitĂ© de vie de l’homme.

Les autres symptĂ´mes de ce problème seraient un faible dĂ©bit urinaire, des quantitĂ©s minimales de sang dans les urines et l’apparition d’une incontinence.

MĂŞme s’il s’agit d’une maladie bĂ©nigne, la SociĂ©tĂ© espagnole d’oncologie mĂ©dicale (SEOM) recommande des soins de santĂ© appropriĂ©s pour la prostate, en accordant une attention particulière Ă  l’HBP, qui est l’une des affections les plus courantes chez les hommes âgĂ©s.

La solution à ce problème commence par un diagnostic correct qui passe par un examen médical, un examen rectal, une échographie, une prise de sang et une analyse spécifique de enzymes prostatiques PSAAntigène spécifique de la prostate qui est sécrété dans le liquide séminal.

Après avoir dĂ©terminĂ© l’Ă©tat, un premier traitement peut ĂŞtre appliquĂ©. Si les symptĂ´mes et la gĂŞne ne sont pas corrigĂ©s, il devrait Ă©voluer vers la chirurgie. Ce système est appelĂ© ÉnuclĂ©ation de la prostatebien qu’elle soit mieux connue sous le nom de chirurgie HoLEP.

En cas de saignement, d’obstruction de l’urètre ou d’infections urinaires rĂ©pĂ©tĂ©es, cette opĂ©ration est nĂ©cessaire. Elle consiste en une intervention endoscopique par laquelle le noyau prostatique est retirĂ©, prĂ©servant ainsi la capsule.

Dr. Agustin M. Huescar
Docteur AgustĂ­n M. Huescar

C’est l’une des mĂ©thodes les plus avancĂ©es pour traiter les problèmes de prostate et Dr. AgustĂ­n M. HuĂ©scar est un expert du laser Holmium, avec plus de 800 interventions chirurgicales HoLEP rĂ©ussies.

Avatar

Julien

Revenir en haut de page