ACEFU💉

✔ Guide ✔ Santé ✔ Bien-être

Maladie cœliaque : causes, symptômes et traitement

À l’heure où les régimes et les recettes sans gluten fleurissent partout dans le monde, il est important d’analyser sérieusement les conséquences que cette protéine peut avoir sur l’organisme des coeliaques. Que vous parliez d’un intolérance au gluten simple ou d’une véritable maladie cœliaque, les symptômes et les traitements seront différents.

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

Il s’agit d’une maladie auto-immune associée à une mauvaise digestion et à une mauvaise absorption de la plupart des nutriments et des vitamines, comme le fer, le calcium ou l’acide folique (vitamine B9). Cette maladie provoque une atrophie des cheveux (destruction des villosités de l’intestin grêle) et est principalement causée par l’ingestion d’une fraction de la protéine du blé appelée gluten. Cette maladie est le résultat d’un dysfonctionnement du système immunitaire, qui attaque les composants normalement présents dans l’organisme ou « auto-antigènes ». C’est le cas, par exemple, du diabète de type 1, de la sclérose en plaques ou de la polyarthrite rhumatoïde.

Les causes de la maladie coeliaque

La maladie cœliaque est donc essentiellement liée à la réaction de l’organisme à l’absorption de gluten. On le trouve dans les pains et autres produits de boulangerie ou les aliments préparés tels que :

  • Farine de blé (pain, gâteaux, etc.)
  • Orge et farine de seigle
  • Pâtes
  • La charcuterie et autres aliments transformés

La cause exacte de cette réaction allergique reste inconnue mais il est principalement d’origine immunitaire, avec une prédisposition génétique. Cependant, une personne peut posséder les gènes impliqués dans la maladie coeliaque et ne présenter aucun symptôme de la maladie.

Symptômes de la maladie cœliaque

Les symptômes les plus courants associés à cette maladie peuvent varier d’une personne à l’autre, mais la plupart des symptômes sont

  • Douleurs abdominales, crampes
  • Nausées et vomissements
  • Gonflement, gaz, flatulence
  • Diarrhée ou constipation
  • Plaies buccales
  • Anémie (malabsorption du fer)
  • Absence de menstruation

Dans cette maladie, les problèmes digestifs sont les plus fréquents, mais parfois ils sont absents et on parle de « maladie coeliaque silencieuse ».

Diagnostic et traitement de la maladie cœliaque

En cas de suspicion de maladie cœliaque, la prophylaxie sera la suivante : rechercher les anticorps spécifiques de la maladie (anti-transglutaminase) dans le sang. Si cette recherche est positive, une endoscopie est réalisée avec des échantillons (biopsies) dans la partie supérieure de l’intestin grêle (duodénum)

Cela doit être fait avant le début du traitement, car le traitement connaît une rémission des symptômes après l’introduction d’un régime sans gluten. Il n’y a pas de remède spécifique pour cette maladie. La seule ligne de conduite sera d’interdire à vie tous les aliments contenant du gluten. À cette fin, il sera nécessaire de lire les étiquettes des produits et d’identifier les composants.

Conclusion

Une évolution actuelle des croyances que l’on pourrait appeler « mode » affirme que le gluten est associé à plusieurs symptômes. Et un grand nombre de personnes, en principe, qui ont été testées pour des conditions non cœliaques et non allergiques, introduisent un régime sans gluten sans en avoir un réel besoin. Il n’existe aucune réalité scientifique concernant la sensibilité ou l’hypersensibilité au gluten, et les troubles digestifs fonctionnels restent courants même sans gluten. Il est conseillé de rester vigilant quant au bannissement de telle ou telle denrée alimentaire, qui peut provoquer des carences et des déséquilibres métaboliques importants.

Avatar

Julien

Revenir en haut de page